« Reims », le chronographe rose d’Omologato hommage au circuit de Reims-Gueux

J’ai toujours eu un amour pour le circuit de Reims-Gueux. J’y ai fait de nombreuses séances photo, j’y suis pas mal passé lors d’essais automobiles et écrit de nombreux articles à son sujet (Circuit de Reims-Gueux). Gueux fait partie des lieux historiques en lien avec l’automobile les plus proches de la maison et j’y suis souvent passé, comme un pèlerinage, alors quand j’ai appris que la marque britannique Omologato éditait un chronographe reprenant le thème de mon circuit favori, je fus comblé. Et je savais que ça allait me coûter un peu.

Rose comme le biscuit

Une fois la montre commandée sur le site d’Omologato, j’attendais patiemment sa livraison. Avec le camion DHL en guise de traîneau du Père Noël, le livreur m’apportait le chronographe tant attendu. Je prenais mon temps pour déballer tout cela et mon constat fut rapide : la marque Omologato n’est pas radine en emballage, avec papier de soie et boîtier noir de belle facture. J’avais maintenant la belle pièce en main et ne fus pas déçu.

Tout de suite, les couleurs nous marquent. Nous ne sommes pas là dans les chronographes habituels noirs et blancs, faits de chrome et de cuir mais bel et bien dans un beau duo alliant cadran rose et bracelet bleu marine. Cela peut être rare mais l’équilibre est bien là et pour une montre plutôt masculine, ce rose fait du bien, adoucit un peu le tout.

Mais pourquoi le rose me dirait-vous ? Omologato n’est pas une marque à faire les choses n’importe comment. Comme à son habitude, il y a là une logique et si Reims est la cité du champagne (avec Epernay), elle est tout aussi connue pour sa cathédrale Notre-Dame que pour ses biscuits ! En effet, le biscuit rose de Reims est l’une des spécialités de la cité champenoise, un bon biscuit proche d’un boudoir. Je ne compte pas devenir critique gastronomique, mais je vous conseille les biscuits roses de la maison Fossier. Véritable référence historique en la matière, la maison produit en effet de génération en génération depuis 1756. Ils sont à découvrir ici : les biscuits roses de la maison Fossier, Reims.

Et des bleus aussi

A la suite du rose, on trouve le bleu marine du bracelet cuir troué 22mm. Le chic est bien là. Le boitier rond de 41mm de diamètre est en inox. Il fait 10mm d’épaisseur, avec un 50 mm de lugg to lugg.

Autour du cadran rose, on retrouve le tachygraphe. Au fond du cadran, trois compteurs guillochés et un dateur, à quatre heures. A trois heures, le cadran journalier, à six heures, le cadran de la petite seconde (la trotteuse des secondes) et à neuf heures, le cadran des minutes du chronomètre. Les secondes du chrono sont gérées par la grande aiguille du cadran principal. D’ailleurs, toutes les aiguilles de cette montre sont d’un beau bleu France, tout comme les chiffres des heures, en relief. Le verre est un verre saphir plat. Le boitier est étanche à 100 mètres (10 ATM). Il s’agit ici d’une montre à quartz, dont le mouvement est japonais, modèle Miyota OS20, réputé pour sa fiabilité et sa robustesse.

Reims, son circuit et son chronographe historique

Chose intéressante sur ce modèle REIMS, c’est qu’il n’a pas été produit en se basant simplement sur un fait historique ou un lieu historique. Non. Omologato a mis les petits plats dans les grands et déjà, la montre REIMS a une âme. Mieux, elle a déjà une histoire car seuls 250 exemplaires ont été produits. Au cœur de cette série limitée, chaque exemplaire est numéroté individuellement, au dos du boîtier. De même, on y retrouve aussi le circuit triangulaire de Reims-Gueux gravé. Du plus bel effet.

De plus, Omologato a travaillé la valeur historique de son chronographe, avec une vision caritative. En effet, avec ce chronographe, Omologato verse 10000€ à l’association Les Amis du Circuit de Gueux, qui gère, reconstruit et entretient le circuit. Un réel soutien de poids pour l’association. Cela représente une valeur de 40€ par montre, beau geste !

J’ai cette montre depuis un peu plus de six mois maintenant, et c’est toujours un véritable plaisir de la porter. Elle est confortable et j’aime particulièrement son cadran vieux rose, qui change de ce qu’on peut voir partout. Le rose est rare dans l’horlogerie. Enfin, il y a là un aspect historique automobile fort, ainsi que le soutien Les Amis du Circuit de GUEUX, ce qui n’est pas pour me déplaire. Reims vous intéresse ? The Reims® Chronograph est disponible sur le site d’Omologato.

Omologato n’en est d’ailleurs pas à son coup d’essai. Depuis plus de 25 ans, la marque britannique crée montres et chronographes sur le thème des sports mécaniques, automobiles et motocyclistes. Ils ne cessent de créer, alliant formes et couleurs changeantes, sur des thèmes très plaisants pour nous passionnés d’automobiles. Et ce n’est pas pour rien qu’Omologato est partenaire de circuits prestigieux tels que l’Autodrome de Monza, l’East african Safari Classic, Watkins Glen, Imokla ou encore le circuit de Portimao. Nous sommes au bon endroit. Toutes les montres Omologato sont ici.

A la bonne heure,
Jean-Charles

SPÉCIFICATIONS TECHNIQUES

  • Boîtier : Acier inoxydable 316L 41mm de diamètre – 10 mm d’épaisseur – 50 mm lugg to lugg
  • Cadran : fond rose légèrement brillant, trois compteurs guillochés et dateur
  • Bracelet : bracelet en cuir de 22mm, couleur bleu marine ou en option cuir finition alligator avec coutures contrastées
  • Verre : Verre saphir plat
  • Détails : Index et aiguilles bleues techniques en relief
  • ATM : 10 ATM résistant à l’eau
  • Mouvements : mouvement japonais Miyota OS20

Chronographe REIMS® par Omologato, 250 exemplaires numérotés
Photos Omologato et par mes soins.

Laisser un commentaire