Porsche 963 Martini Racing. Et si ?

A la suite de l’article « Huit Porsche 963 « privées » en 2024 ? » paru chez Endurance-Info, je me suis mis à rêver. A rêver, car huit Porsche 963 présentes entre IMSA et WEC me laisse rêveur. A rêver car cela signifie de belles courses, de belles batailles, de belles autos. Huit 963, quatre officielles (deux pour chaque championnat) et quatre privées (idem).

Bien avant 2024, trois équipes sont cette année choisies par Stuttgart. Jota et Proton Racing tout d’abord en championnat du monde. Cette dernière sera aussi présente en Amérique, avec JDC-Miller MotorSports. Cela nous donne donc quatre 963, mais la marque allemande souhaite développer encore son parc, et selon ses dires, les demandes ne manquent pas. On pourrait ainsi voir six Porsche LMDh privées en 2024.

Cela donne du grain à moudre à la presse, aux journalistes et aux rêveurs tels que je le suis. De nouvelles équipes sont ainsi à prévoir, avec de nouvelles couleurs. On attend les robes 2023, mais je me pose la question : et si, comme dans les années 70, Porsche revenait aux couleurs Martini Racing ?

 Sebring 12 Hours 1971 - Winning Martini and Rossi Porsche 917K - Vic Elford - Gerard Larrousse

Et si, parmi ces chanceuses équipes privées, GPX Extreme pourrait avoir une 963 ? On sait l’équipe proche de Martini, elle qui fait rouler une 911 GT3R aux couleurs bleues et rouges sur l’Intercontinental GT Challenge. On sait l’équipe proche du Moyen-Orient, un argument de poids financier, quand on croit comprendre qu’une 963 coûte environ 2,5 millions d’euros, sans compter l’exploitation de la bête, dont le coût serait entre les huit à dix millions d’euros par saison. Vous l’aurez compris, n’importe qui ne peut pas faire rouler une telle auto. D’ailleurs, combien coûte une LMDh ?

Reste à voir qui, reste à voir comment, et dans quelles couleurs. On attend déjà les nouvelles peintures de guerre du millésime 2023, avant que Porsche n’entame possiblement 2024 avec huit 963. Et je me demande bien quelle autre marque pourrait assurer une telle concurrence.

Un commentaire

Laisser un commentaire