ORECA 07 LMP2 Team Penske 2022 : déjà collector

A l’annonce de la règlementation LMDh, Porsche a rapidement annoncé sa présence et son retour dans l’élite de l’endurance, avec un programme Monde en WEC, au Mans bien sûr et en endurance américaine IMSA. Afin d’être parfaitement prête à ce challenge XXL, la marque allemande a fait le choix de se rapprocher de l’emblématique équipe américaine Team Penske, créant le team Porsche Penske Motorsport. Cette structure a comme objectif de créer, de développer, d’exploiter la Porsche LMDh, dont nous avons beaucoup parlé ici.

Pour reprendre ses réflexes de la compétition particulière qu’est l’endurance, et découvrir le WEC dans sa version plus moderne, le team américain a engagé une ORECA 07 LMP2 pour la saison mondiale complète 2022. Est alors présentée la livrée Penske Logistics jaune et bleue.

Ce n’est pas la première fois que Porsche et Penske collaborent : on se rappelle particulièrement du succès de la Porsche RS Spyder exploitée par l’équipe américaine à la fin des années 2000, avec un magistral succès lors des 12 heures de Sebring 2008.

Porsche RS Spyder, Penske Racing: Timo Bernhard (D), Emmanuel Collard (F), Romain Dumas (F), Sebring, 2008.

Malheureusement pour nous, et peut-être heureusement pour eux, Penske a décidé de retirer son équipe à la suite des prochaines 24 heures du Mans. Nous n’aurons vu la belle ORECA sur trois manches seulement, dont Le Mans, passage obligatoire et nécessaire en préparation du programme Porsche LMDh. Président du Team Penske, Tim Cindric commente :

Nous sommes très reconnaissants du temps que nous avons passé en WEC cette année et nous avons pu tirer le meilleur parti de notre temps sur la piste cette saison « , a déclaré le président du Team Penske, Tim Cindric. « En tant qu’organisation, nous n’avions pas beaucoup d’expérience au sein du WEC, donc courir les courses en 2022 nous a permis d’apprendre les pistes, les règles et de comprendre comment fonctionne un week-end de course. Nous avons pu recueillir beaucoup de commentaires et d’informations au cours des deux premières courses et nous nous attendons à apprendre encore plus au Mans. Heureusement, notre programme LMDh progresse rapidement, nous devons donc nous concentrer sur cela pour nous assurer que nous sommes prêts pour le début de la saison 2023. »  

A quelques jours du Mans

Nous sommes à quelques jours des 24 Heures du Mans, la troisième et ce qui devrait être la dernière sortie publique de l’Oreca LMP2 Penske. Le Team Penske a annoncé son retrait du programme LMP2, reprenant son objectif premier : préparer la Porsche LMDh, préparer son entrée en compétition, qui devrait se faire pour 2023, en WEC et en IMSA.

De Sebring au Mans, l’équipage original vu à Sebring et Spa n’a pas changé, avec le trio Cameron/Nasr/Collard. A noter que pour Le Mans, Dane Cameron et Felipe Nasr ont comme pilote remplaçant Mathieu Jaminet, Manu Collard a Harrison Newey. On a ainsi revu Collard chez Penske, après son succès de 2008, à Sebring, avec la Porsche RS Spyder.

Trois titulaires, deux suppléants, cinq talents, c’est la recette Penske.

Collector

La livrée jaune et bleue est donc déjà collector. Si bien des équipes vont et viennent, si bien des livrées disparaissent elles aussi rapidement, ici, il ne s’agit pas d’une équipe lambda : une petite page de l’histoire qui se tourne. La présence de Penske n’est pas rien, le retour de Penske n’est pas rien, qui plus est aux côtés de Porsche. Ce prototype ORECA bleu et jaune (français cocorico !) est un pas important dans le programme Porsche, le retour de Stuttgart. En trois courses, cette livrée aura marqué l’histoire, comme d’autres avant elle : on en reparle dans quelques décennies. On pensera par exemple à la livrée Toblerone de la Porsche 908/03 ou la Porsche 935K Apple.

En images

Avant Le Mans, retour en images sur Spa-Francorchamps et Sebring.

Les images des 24 Heures du Mans, la journée test, les essais, qualification, et course :

Un commentaire

Laisser un commentaire