Évolution des Porsche 911

Il est parfois bon de se remémorer les bonnes choses.

993, 996, 997, 991, 992, et même ajoutons même jusqu’au 912 et 356 : ce sont des 911. Je sais, ces deux derniers modèles vont faire hurler les aficionados du flat mais il faut l’avouer : quand on parle des 356, 911 et 912, on parle là d’une structure de carrosserie, d’une image créé par Porsche, d’un modèle intemporel : le modèle que le commun des mortels appelle une Porsche sans forcément savoir de quel modèle on parle. Vous me suivez ? Et je sais bien que mécaniquement, 356 et 912 ne sont pas des 911.

Depuis son lancement en 1964, soit depuis bientôt 60 ans, la Porsche 911 n’a cessé d’évoluer. Par exemple, on lui greffa un Turbo en 1975 ou on lui enleva le toit en 1966 en hommage à la célèbre course Targa Florio. Les évolutions furent nombreuses, tout comme les séries et modèles spéciaux mais plus simplement, à chaque génération, la 911 prit de l’embonpoint, pris des formes, du poids, de la largeur de la hauteur, s’adaptant d’année en année, de génération en génération à son époque.

  • Porsche 911 901, de 1963 à 1973
  • Porsche 911 911, de 1973 à 1989
  • Porsche 911 964, de 1988 à 1994
  • Porsche 911 993, Mk1 de 1993 à 1996
  • Porsche 911 993, Mk2 de 1996 à 1997
  • Porsche 911 996, Mk1 de 1997 à 2002
  • Porsche 911 996, Mk2 de 2002 à 2005
  • Porsche 911 997, Mk1 de 2004 à 2009
  • Porsche 911 997, Mk2 de 2009 à 2012
  • Porsche 911 991, Mk1 de 2012 à 2016
  • Porsche 911 991, Mk2 de 2016 à 2018
  • Porsche 911 992, 2019 à série en cours

La 911 fut originellement appelée 901, puis modifiée après l’intervention de Peugeot qui avait réservé toutes les noms de modèles automobiles ayant un zéro au centre du numéro. La Porsche passa donc de 901 à 911. Le mythe de ce modèle phare commença ainsi. Je ne vais pas résumer l’évolution dans d’épais paragraphes que personne ne lirait. Hormis Google peut-être, mon vieux pote. Alors à la suite de cet article, vous trouverez quelques graphiques et échelles des évolutions des Porsche 911. Car comme disait Napoléon Bonaparte « Un bon croquis vaut mieux qu’un long discours ».

Par ailleurs, je vous invite à consulter l’épais dossier réalisé par le site 911andCo, qui se penche sur la côte des Porsche 911, avec 7 bonnes raisons de croire que l’augmentation des côtes des 911 est durable. Porsche fera toujours fantasmer, rêver… et je suis loin de ne pas être sensible à cette belle Allemande, qui reste sans doute la référence des sportives à travers le monde, toutes marques confondues.

Bonne journée,
Jean-Charles

Laisser un commentaire