Sur la nationale 7, faire revivre une station service des années 50 (Le Coteau, Roanne)

Vous le savez, j’aime bien les vieux trucs, les lieux chargés d’histoire. Mes dossiers sur le circuit de Reims-Gueux (lire), sur la Targa Florio (lire) ou encore ma visite du banking de Monza (lire) n’en sont que des exemples. Cette fois, je me suis trouvé une nouvelle coqueluche : une station service érigée dans les années 50 et située au Coteau, non loin de Roanne (Lyon), sur la Nationale 7.

Construite en 1956 par la Société française des combustibles liquides et exploitée aux couleurs de la marque OZO, elle passe sous le giron Total en 1968. Sa vie active est alors assez courte puisque moins de 15 ans plus tard, la station ferme ses portes. Puis, allant de projet en projet, cette demeure d’architecture typique des années 50 est à l’abandon jusqu’à aujourd’hui…

On imagine le travail à produire… – Photo © Jean-Michel Buchet / Ren’essence d’une station service

Avec l’envie de sauver cette pièce du patrimoine, une bande d’amis se regroupe donc et démarche la commune de Roanne, sous l’égide de l’association « Cars, utilitaires et compagnie ». Le projet est accepté et la petite équipe est autorisée à entrer en restauration. Les confinements successifs décalent la date de début des travaux et l’aventure commence bien en juillet 2021. Elle débute alors par une véritable déforestation autour de la bâtisse, avec l’aide d’entreprises locales, amenant leurs engins. Les bras sont là, et l’effort est bien volontaire : la station sort de la forêt mi-juillet. Première victoire !

Les équipes sont actuellement (fin juillet 2021) encore à l’œuvre, œuvrant au nettoyage de la zone, jusqu’au toit de la structure en béton. A la suite de cette première très grosse étape, s’en viendra la restauration, la mise en sécurité des bâtiments, l’aménagement, la décoration. J’ai hâte de suivre cela de près et j’aurais vraiment aimé donner un coup de main. Que cet article soit ma pierre à l’édifice.

Je complète ce papier par ce petit montage personnel de ce que serait cette future station une fois restaurée. J’ai fait le choix de passer cette station aux couleurs Total, dans sa période débutant en 1968. Le logo Total utilisé est celui de la période 1963-1970. Je remercie son auteur Dylan Portier, qui m’a laissé utiliser sa photo.

Une même photo, deux époques…

De mon côté, je vais faire le plein de mon Solex et je reviens. J’espère bien passer par là sur la route de mes prochains vacances. 46°00’32.2″N 4°05’46.9″E j’ai déjà les coordonnées GPS du lieu, en plus de l’adresse « Avenue de la Libération, Le Coteau », pour envoyer des cartes postales.

Je vous ai mis d’autres photos sous l’article. Attention, les photos qui illustrent cet article ne sont pas de moi mais appartiennent bien aux membres du groupe facebook consacré à cette station hors du commun « Ren’essence d’une station service » : https://www.facebook.com/groups/1424881867888489. Suivez ce groupe, cette fine équipe, ils le méritent bien et votre présence pourrait bien les aider un jour.

Bises,
Jean-Charles

Photo © Gregoire Brun / Ren’essence d’une station service
Photo © Jean-Michel Buchet / Ren’essence d’une station service
Photo © DR / Ren’essence d’une station service
Photo © Gregoire Brun / Ren’essence d’une station service
Photo © DR / Ren’essence d’une station service
Photo © Jean-Michel Buchet / Ren’essence d’une station service

5 commentaires

  1. JOURNAIX

    Bonsoir,
    Est ce station entre Le Coteau et Parigny, pas loin du Chateau d’Ailly?
    Bravo pour l’idée et bon courage pour la suite.

    Un auvergnat qui a connu cette station

Laisser un commentaire