Visite : dans l’antre du STAB, le vélodrome couvert de Roubaix

Fin juin 2018, je suis en famille au STAB. Je profite des lieux, j’avoue être fasciné, tant par l’architecture que par les histoires qu’y s’y écrivent. Je tente et demande à voir les soubassements, la structure. Les portes nous sont ouvertes. Introduits par Yann Defives, directeur adjoint du STAB, nous découvrons alors la structure, la charpente : le cœur du Vélodrome Couvert Régional Jean Stablinski.

Yann Defives est précis, il nous raconte alors l’histoire de ce vélodrome phare. Cinq ans auront été nécessaires à la construction du bâtiment. Les travaux débutent en décembre 2010 et c’est en septembre 2012 qu’a lieu l’inauguration. La structure de bois, qui fait la piste est un monument, une cathédrale.

Des forêts de Sibérie au vélodrome de Roubaix

Cette piste 100% bois, montée sans colle, clou ou vis, est un ruban de 250 mètres de bois, en provenance directe de Sibérie, du mélèze. Si nous mettions bout à bout toutes les lamelles de bois nécessaires à la fabrication de la piste, cela donnerait une bande longue de 80 kilomètres !

Cette piste incroyable mérite d’ailleurs un entretien spécial. A intervalle régulier, la piste est sablée, par un aérogommage. Le dernier date de 2018. En effet, le mélèze est connu pour griser avec le temps. Si on ne veut pas que cette piste devienne véritablement grise, cet entretien est nécessaire.

Utilisations

Un beau jouet ne peut être qu’un beau jouet que s’il est bien utilisé. Ce projet de 25 millions d’euros aura donc été conçu selon des normes précises, à savoir celles de l’UCI, l’Union Cycliste Internationale. Elle répond ainsi aux normes des pistes de deuxième catégorie, permettant d’accueillir des Championnats du Monde Juniors, Championnats Continentaux, Coupes du Monde, Championnats du Monde élite et Jeux Olympiques. Rien que cela ! Avec les Jeux olympiques de Paris 2024, certain que notre jouet local aura une belle utilisation, et peut-être la consécration.

En chiffres, le STAB :

  • 250 mètres de piste en bois de mélèze de Sibérie
  • 7 mètres de large
  • inclinaison dans les virages allant jusqu’à 44°3.
  • bâtiment de 12 000m²
  • 3000 baptêmes de piste à l’année.
  • une aire centrale de 2.500 m², représentant 1000 places de public
  • 1500 places assises +
  • Coût : 25 millions d’euros

En images

Voici donc une rare série de photos de la piste en bois du Stab. Des photos rares et exclusives, que j’ai mis bien du temps à partager avec vous. On prend le temps, parfois…

Bonne journée chez vous,
Jean-Charles

A voir aussi

https://www.lemoniteur.fr/article/un-nouveau-velodrome-voit-le-jour-a-roubaix.550729
https://www.facebook.com/Stabvelodrome/
https://fr.wikipedia.org/wiki/V%C3%A9lodrome_Andr%C3%A9-P%C3%A9trieux
https://www.roubaixtourisme.com/avivre/le-stab-velodrome-couvert/

2 commentaires

Répondre à Jean-Charles Annuler la réponse.