Un jour à Reims-Gueux en Audi 920

En ce début de semaine, nous avons pu voir deux sorties, deux présences de Audi et de Auto-Union à Reims, ou plus précisément sur le circuit de Reims-Gueux. D’un côté la nouvelle Audi e-tron GT se montre enfin, révélée début février au grand public, et d’un autre côté, ce sont les Auto-Union Type C et Type D qui se dégourdissent les pattes sur le tarmac rémois. Deux séances photos pour deux ambiances, deux mondes diamétralement opposés, pour une même marque.

Cette fois, toujours à Gueux, nous restons dans les années 30 mais nous passons à l’Audi 920, modèle emblématique de la fin de la fin des années 1930, mais bien moins connue.

Audi 920, cabriolet et berline

Lancée alors que la seconde guerre mondiale va débuter, l’Audi 920 n’aura pas la vie voulue et escomptée par Auto-Union. Elle ne sera produite qu’entre de 1938 à 1940, à seulement 1200 exemplaires (ou 1400 selon les sources), alors que les lignes de production des voitures particulières sont réduites, voire arrêtées, afin de produire pour l’effort de guerre. Elle est donc la dernière Audi produite avant guerre.

Audi 920 Cabriolet 1939, avec l’élégance du carrosserie biton…

Mécaniquement, on retrouve le 6 cylindres en ligne de 3.281L, produisant 74 chevaux à 3000trs/minute, propulsant le belle Allemande à 130km/h max. Une véritable sportive des familles à l’époque. Car il s’agit bien là d’une familiale, une berline des familles, d’un cabriolet, de milieu de gamme. Deux modèles de l’Audi 920 étaient alors disponibles. La Hörch Cabriolet que nous retrouverons plus loin en image à Reims-Gueux et une « limousine » 6 glaces et 4 portes. Sacrée gueule la 6 glaces !

Revenons en à Reims-Gueux!

Je dois le dire, rarement j’ai pu voir un reportage aussi bien foutu que celui du photographe Stefan Warter. Tout est pris en compte à Reims. Reims est un circuit que je connais bien mais ses tribunes, avec ses stands, ne font pas tout. Reims est un circuit vaste et facilement accessible, puisque tracé sur les trois les Nationale N31, la Départementale D26 et la Départementale D27. Il y a donc de quoi faire en terme d’images et d’illustrations. Ici, avec Warter, bien plus de choses sont prises en compte. Je penserais particulièrement aux longues lignes droites qui caractérisent ce circuit, au passage dans le village de Gueux -qui eut lieu entre 1926 et 1952- ou encore aux bornes BP qui marquaient les points importants du circuit. Warter est même allé jusqu’à photographier l’Audi 920 dans les vignes de champagne, alors qu’il n’y a pas de vignes autour du circuit. Petit raté, qu’on qualifiera d’hommage à la Champagne…

Voyez, à vous maintenant de passer un peu de temps sur ces clichés. Reims-Gueux me parait essentiel être le passage obligatoire lors d’un petit voyage en terres rémoises, sur la route du Champagne

Bonne journée chez vous,
Jean-Charles

Audi 920, Reims-Gueux, par Stefan Warter

En miniature

Cette Audi 920 Cabriolet Gläser 1939 vous intéresse ? Elle est disponible au 1/43 chez Tacot.com.

Plus d’infos sur l’Audi 920

http://leroux.andre.free.fr/revivalaudi.htm

Photos © Stefan Warter & Audi Tradition

Stefan Warter
Chausseestr. 48
10115 Berlin
Germany

Fon +49.30.23455920
Fax +49.30.23455921
Mobil +49.172.4223630

mail@stefan-warter.com

Laisser un commentaire