Février 2021, l'Audi e-tron GT a rendez-vous sur le circuit de Reims-Gueux.

La rencontre : Audi e-tron GT & Circuit de Reims-Gueux

Des lieux encore habités

Des lieux sont parfois habités. Des lieux sont parfois vivants bien qu’endormis. Des lieux révèlent parfois une histoire, et revivent le temps d’un instant. C’est bien ce qu’il s’est passé lorsque Audi France a organisé sur les vestiges du circuit de Reims-Gueux le shooting photo de son e-tron GT. Première berline 100% électrique du constructeur allemand, cette e-tron GT (itronne gété) assure une autonomie de 488 kilomètres, pour des puissances de 350 kW (476 ch) ou de 440 kW (598 ch) selon le modèle. Avant de prendre son volant, la nouvelle Audi e-tron GT est à découvrir ici en photo, à la suite de cet article.

Avec des modèles de série électriques ou de véritables machines de compétition, le circuit de Reims-Gueux vit toujours et Audi, via Auto-Union, y a déjà écrit une page de son histoire. L’occasion pour revenir sur une autre incroyable séance photo qui a eu lieu à Reims, quand les Silver Arrows d’Audi se montraient au grand jour.

Audi en 2021, Auto Union en 1939

A Gueux, l’histoire du sport automobile s’est écrite et Audi, avec Auto Union y fut bien présente. C’était en 1939, lors du 33ème Grand Prix de l’automobile Club de France (Grand Prix de France), que le pilote Herman Muller (Auto Union Type D) remporte la compétition, devant Rudolf Caracciola (Mercedes-Benz W154).

Grand Prix de l’automobile Club de France
Grand Prix de France 1939
9 juillet 1939
Circuit de Reims-Gueux
Nombre de tours : 51
Longueur du circuit : 7,816 km
Distance de course : 398,616 km

1939, Hans Stuck remporte à Reims le 25ème Grand Prix de l’automobile Club de France (Grand Prix de France), au volant de son Auto Union Type D.

476 chevaux pour l’e-tron GT, 485 chevaux pour la Type D. Une puissance quasi identique pour deux modèles diamétralement opposés que 82 ans séparent. Deux modèles Audi vus en terres champenoises, entre V16 à compresseur et groupe électrique 4 roues motrices. Des opposés donc, malgré un héritage fort, une technique omniprésente. Et si la passion était commune 80 ans plus tard ? Attendons l’essai routier pour valider cela ensemble.

J’aime beaucoup ces clins d’œil à l’histoire, lorsqu’on a quelque chose à raconter…

Bonjour chez vous,
Jean-Charles

Audi e-tron GT

2 commentaires

Laisser un commentaire