J’ai peaufiné mon Alpine A110 Légende

En ces temps de coronavirus, le commerce change et évolue, l’économie de l’automobile ne passant pas à côté de cela. Bien sûr, la digitalisation de l’automobile et du commerce automobile n’a pas entendu ce virus pour entamer sa mue et depuis bien longtemps, nous pouvons préparer nos achats de voiture directement en ligne. J’ai horreur de ça mais j’y ai succombé. Pour moi, un achat auto doit se faire en garage, en concession, en proximité du modèle, des couleurs, des matières. Je suis très attaché à cela, même si, en contradiction totale, je vends en ligne quotidiennement mes tissus, demandant à mes clients d’acheter sous pouvoir toucher la matière, ou presque. Pour cela, je mets tout en place pour que mon client soit à l’aise, éclairé, en connaissance du produit lors de son achat. Chose loin d’être évidente.

Il en est de même dans l’automobile et si je ne peux humer l’intérieur cuir de ma future Alpine A110, je me suffis à choisir ses teintes et matières, succombant à la tentation du simulateur en ligne. Drôle d’expérience, moi qui suis plutôt habitué aux essais automobiles à travers l’Europe, je dois me suffire de clics par écran interposé. C’est ainsi que sont les temps, les beaux jours arriveront bien un jour.

L’idée est là : pas de limite de budget, une auto discrète mais assumée. On ne roule pas non en Alpine pour faire de la figuration. J’ai choisi la version Légende. Pour ne pas paraphraser mes collègues des Alpinistes dont je salue le travail passionné sur la marque bleue, je reprendrais leurs dires, que voici : « l’A110 Légende ajoute plus de raffinement et de sophistication à la conduite quotidienne et aux longues distances. L’équipement de série comprend notamment des sièges Confort 6 voies par Sabelt. Une harmonie intérieure en cuir et en carbone brillant.« 

C’est donc la version la plus « calme » des A110 que j’ai choisie, la plus confort. Pas de sportivité exacerbée comme avec l’A110S, la Légende me suffirait. Je ne suis pas pilote, je ne passe pas mon temps sur les circuits et je préfère la douceur d’une routière, parfaite pour de longs road trips, idéale pour le confort du quotidien. Elle serait une parfaite daily.

Voici donc, équipements, options, tarifs s’il y a :

VERSION

Légende : 61 000 €

COULEUR

Noir Profond : 840 €

SELLERIE

Sièges Confort en cuir noir : 0 €

DESIGN

Jantes Légende 18 »
Sièges Confort 6 voies
Pédalier en aluminium
Harmonie carbone brillant
Logo Alpine sur les ailes avant : 120 €
Repose-pieds passager en aluminium : 96 €
Ciel de toit en Dinamica : En pack

MEDIA ET NAVIGATION

Alpine Telemetrics : En pack
Système Audio Focal PremiumEn pack

CONFORT

Régulateur / limiteur de vitesse
Rétroviseur intérieur électrochrome : En pack
Rétroviseurs extérieurs chauffants rabattables : En pack
Pack de rangement : En pack
Sièges chauffants : 400 €
Tapis de sol avec logo Alpine : 120 €

CONDUITE

Aide au stationnement AV AR et caméra de recul
Boite automatique 7 rapports
Sélecteur de mode (Normal, Sport, TRACK)
Indicateur rapport optimal

SECURITE

Assistance au freinage d’urgence
Airbags frontaux conducteur et passager
4 projecteurs avant à LED
Système de freinage Haute-Perf 320mm : En pack

Voyez, il y a de quoi faire, avec quelques options de sportivité tout de même, je pense au système de freinage Haute-Perf 320mm. Sait-on jamais que nous ayons un Rallye Mont-Blanc Morzine à reconnaître. Sait-on jamais. Ou un Rallye du Touquet ?

J’en retourne à mes tissus, pour m’offrir un jour cette perle noire. En suite de cet article, vous pourrez observer la bête, aux jantes qu’on aurait pu voir lors du salon de Genève de mars 1985 d’ailleurs, là où fut présentée l’Alpine V6 GT. Aussi, vous pourrez retrouver la configuration de mon Alpine ici, sur le simulateur en ligne Alpine.

Bonne journée,
Jean-Charles

Un commentaire

Répondre à Jean-Philippe HUVELLE Annuler la réponse.