DIRT5 : somme toute, un échec

Difficile d’être positif face à un tel jeu. Je ne comprends pas. Je ne comprends pas comment Codemasters peut passer d’un jeu tel que Dirt2.0 à un truc tel que Dirt5. Je ne comprends pas non plus comment les constructeurs automobiles peuvent laisser leurs images exploitées ainsi dans un jeu. Je ne comprends pas. Que se passe-t-il chez Codemasters ?

Tout est acidulé, fluo. Trop c’est trop et c’est l’indigestion. Vous rappelez vous de DestructionDerby ? Nous n’en sommes pas loin. Un Destruction Derby qui aurait muté, changé, évolué. Une évolution logique pour un « DD » mais pas pour un Dirt. Les menus sont incompréhensibles. Tout brille, tout claque. La voix off doit tout nous expliquer et c’est là que le bas blesse : si on doit t’expliquer, c’est que c’est incompréhensible.

Avec Dirt Rally 2.0, Codemasters avait là une excellente base. Réalisme, comportement des voitures, paysages. Ici, tout revient à un brouillon bon marché, à 60 ou 70 balles tout de même.

On s’en retrouve à surpiloter, à jeter l’auto 200m avant le virage, qu’elle passera crème. Le saviez-vous ? J’ai fait des kilomètres en Aston Martin sur la terre, sans jamais faire de tête à queue. Je suis bon, je l’avoue, je l’admets mais tout de même, on se pose des questions. Sauf sur ma modestie. Prendre un mur à 160 kilomètres/heure ? Pas de problème, ça repart nickel. Et puis. Et puis il y a des engins inconduisibles. Des trucs pas croyables. Mais comment fait-on pour valider des choses pareilles ? On s’amuse quand ?

J’ai vraiment l’impression que Codemasters a pris son plus beau jouet et l’a détruit. Comme des gosses qui s’ennuient pendant un confinement trop long. « Ça marche trop bien, on va tout casser ! »

Pourquoi DirtRally2.0 n’a-t-il pas évolué dans le bon sens ? Quand on voit la communauté présente sur ce jeu, on se dit que Codemasters ne se rend pas compte de sa force, de son engagement, de sa passion envers ce jeu. Je vous le dis, je suis très heureux que Codemasters et l’agence Koch Media m’aient offert ce jeu en test. L’acheter m’aurait véritablement fait mal. Je rappelle, 60€ sur PS4 et Xbox, 70€ sur PS5.

Pourquoi ne pas autoriser les voitures de rallye à aller sur les circuits de rallycross et inversement ? Cela aurait été un plus et je pense véritablement qu’amener une Lancia Stratos sur un circuit terre aurait été sympa, comme emmener une caisse de rallycross ou un buggy sur un spéciale de rallye l’aurait été tout autant. Pas réaliste peut-être mais marrant et restant dans l’ADN du jeu. Ici dans Dirt5, j’ai gagné des points parce que j’ai changé la couleur de ma carrosserie. Génial, nivellement par le bas, gros effort.

Pour en revenir à une succession logique, pourquoi la base de DirtFish n’est-elle pas agrandie ? Avec un secteur 100% asphalte par exemple. Pourquoi la vaste base militaire de Baumholder n’est pas-elle pas utilisée à cet escient ? Ou Sweet Lamb ? Tant de questions que je me pose.

Imaginez un Dirt avec une vraie logique, une progression et non une régression. Je suis même certain que la plupart d’entre nous aurait remis 20 ou 30€ pour une DLC au progrès concret et réaliste. Un progrès comme dans Forza Horizon 4 par exemple, avec une map laissant des libertés. Avec un routier entre les spéciales. Je ne demande même pas à ce que tous les rallyes soient disponibles avec cette option, mais quelques uns. Genre Allemagne, Royaume-Uni. Cela aurait suffit pour une première. Puis de nouvelles spéciales bien entendu, peut-être même un nouveau rallye, mais pas de loupé comme le rallye d’Écosse par contre. Entre ce rallye d’Écosse et cette dernière expérience en date, tout cela ne me rassure pas du tout sur l’avenir de la licence Dirt, anciennement ColinMcRae Rally.

Dirt4 fut un échec, le rallye d’Ecosse nous a envoyé dans les arbres et Dirt5 est somme toute un échec. Quand je me dis que Codemasters s’est offert la licence du WRC de 2023 à 2027, je suis très inquiet pour le futur. J’espère que le niveau proposé par DirtRally2.0 ne sera pas limé pour contenter le grand public. Et si on nous dit « c’est un jeu grand public », ressortez nous tout de suite SegaRally, nous serons prévenus.

Pauvre Colin McRae, ta licence prend l’eau…
Jean-Charles

Laisser un commentaire