Street art : le requin de Roeselare

Non, je ne vous parlerai pas de cyclisme, quand Vincenzo Nibali est surnommé « Le requin de Messine », ou le « Lo Squalo dello stretto« . En effet, sortez la gouache et les pinceaux, on parle peinture, art de rue et street-art : le requin de Roeselare est une œuvre presque monumentale, dans une architecture très industrielle, bétonnée, grise, avec quelques briques tout de même.

Situé au beau milieu d’une zone industrielle, sur le port, entre grues et immenses bâtiments de béton, le requin est ici impressionnant dans ses tons gris, blancs, bleus. On le retrouve face à un plongeur photographe. On imagine ainsi la scène sous l’eau, alors qu’ici c’est le requin qui sort du silo, brisant le mur de béton.

Réalisée par l’artiste belge Bart Smates Smeets en mai 2014, cette œuvre est située sur le port de Roulers, sur la 6 Trakelweg. Roulers, ou Roeselare en flamand, est une chouette ville de street-art. La ville flamande accueillait d’ailleurs un festival urbain, le Day One Festival. Un festival aujourd’hui disparu.

Allez, bonne balade en Flandre, et on n’oublie pas de boire une Duvel.
Jean-Charles

Laisser un commentaire