24 ans 3 mois et 18 jours

Il y a donc 24 ans, 3 mois et 18 jours que nous attendions cela. 24 ans sans victoire française en F1, 24 ans à attendre un successeur à Olivier Panis, 24 ans à regarder les Grosjean, Bourdais, Ocon, Bianchi, Gasly et autres, à attendre le jour J. Le fait est que 24 ans est aussi l’âge du prodige, le bien nommé Pierre Gasly, Gasly le magnifique comme titrer l’Équipe hier en ligne.

Je vous invite à revoir le dernier tour de Pierre Gasly, avec Julien Fébreau aux commentaires. Ça respire la passion… et ça m’a fait chialer.

Je me demande si Julien Febreau se rend compte de la portée qu’a eu et qu’aura son « ACCÉLÈRE ! ACCÉLÈRE ! » ô combien génial… Et comme on aime ça, on revit l’après-podium… Sur l’air de Carmen. Sublime.

A la suite de cet article, vous trouverez un florilège de photos, du podium, ce moment unique où Pierre Gasly s’est retrouvé seul, sur cette nacelle, surplombant la piste de Monza quasi vide. Comme Pierre Gasly aurait aimé voir la nuée habituelle de tifosi. Cette année, il avait les membres de son équipe Alpha Tauri, pour qui c’était d’ailleurs le Grand Prix à domicile. Beau cadeau pour l’équipe satellite de Red Bull, qui l’a surpassée, dépassée. La performance était du côté de Gasly et d’Alpha Tauri ce week-end, et Helmut Marko peut se poser des questions d’avoir évincé Pierre de l’équipe Red Bull. Il dira sûrement que c’était pour qu’il éclose loin de la pression d’un top team. La preuve en est que Gasly a gagné et que la stratégie de Marko s’effrite de pilote évincé en pilote évincé. J’ai beaucoup de respect pour Marko, le pilote qu’il a été, grand pilote Porsche, mais il faut le dire, il est temps pour lui de passer à autre chose.

Ces photos, difficile de dire qui en sont les auteurs. Alors en vrac, je citerais quelques agences, qu’elles se manifestent si besoin : DPPI, XPB, Getty, L’Equipe….

Merci Pierre, merci Alpha Tauri, merci de nous avoir remis au devant de la scène. Pierre, continue ainsi, Ocon et Renault ont à bosser, Haas a à écouter Romain Grosjean maintenant.

Bonne journée,
Jean-Charles

Laisser un commentaire