« Un endroit que j’aime vraiment beaucoup c’est Roubaix », Reda Kateb, Bon entendeur

En ce jeudi matin, le collectif Bon entendeur a sorti un de ses opus qu’on attend tant. Que j’attends tant. Si vous ne les connaissez pas, Bon entendeur mixe avec talent une interview confession d’une personnalité, avec de petits sons d’electro très cool, très posé, très chill dirait-on aujourd’hui.

Cette fois, c’est l’acteur Reda Kateb qui a les faveurs du collectif francilien foncé en 2012. Reda Kateb se confie, dès les premières secondes sur son amour de Roubaix. Voici ses quelques mots.

« Un endroit que j’aime vraiment beaucoup c’est Roubaix. C’est difficile à expliquer mais c’est des lieux, de loin ne sont pas très alléchants. Et en fait il y a quelque chose de magique qui se passe, dans les rencontres. Plus que les lieux, plus que les pierres, c’est les gens, qui restent. C’est les rencontres avec les gens.

J’ai vu un peu le même type de voyage à Detroit, quand vous commencez à rencontrer des gens, ils ont autre chose à partager avec vous, que leur richesse, vu qu’ils n’ont rien. Il y a cette mémoire ouvrière, cette chose peut être qui est dans mon histoire, cette chose avec laquelle je me sens proche. Des gens qui n’ont rien à vous vendre mais qui par contre savent être là gratuitement avec vous. »

Il n’en fallait pas plus, je crois, pour mettre en avant notre cité si décriée. La parallèle entre notre cité aux 1000 cheminées et Detroit n’est pas nouvelle, elles, citées autrefois riches et puissantes, aujourd’hui actrices de leur renaissance.

Alors, merci Reda Kateb pour ce petit rayon de lumière sur Roubaix. Le son, créé par Bon entendeur et long de 46 minutes est à découvrir ici :

A bon entendeur…

Bonne journée,
Jean-Charles

Laisser un commentaire